Le Nouveau Courrier http://nouveaucourrier.net La passion de l'info, le sens de l'histoire Tue, 23 Dec 2014 21:03:54 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.0.1 Demande d’organisation d’un Comité central extraordinaire : voici la lettre d’Affi N’Guessan à Hubert Oulaye http://nouveaucourrier.net/demande-dorganisation-dun-comite-central-extraordinaire-voici-la-lettre-daffi-nguessan-a-hubert-oulaye/ http://nouveaucourrier.net/demande-dorganisation-dun-comite-central-extraordinaire-voici-la-lettre-daffi-nguessan-a-hubert-oulaye/#comments Tue, 23 Dec 2014 21:03:54 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9967
le siège du Fpi rouvre après quatre jours de fermeture

Pascal Affi N’Guessan rejette la demande d’Hubert Oulaye.

Dans une correspondance adressée au comité de contrôle dirigé par le Pr. Hubert Oulaye, le président du FPI Pascal Affi N’Guessan répond à cette structure du parti lui demandant de convoquer ce 23 décembre un comité central extraordinaire. Une note dans laquelle il fait des précisions et des propositions.

 
Camarade,
J’accuse réception de ta correspondance N°Réf. : 024/2014/FPI/CC/HO/JNG par laquelle le Comité de Contrôle me demande « …. De convoquer une session extraordinaire  du comité Central élargie aux Secrétaires Généraux de Fédération le mardi 23 décembre 2010 au Q.G de campagne du Président Laurent Gbagbo aux fins de statuer sur [l’assignation au tribunal du Comité de Contrôle, suite à la décision 2014/003/FPI/CC]… ».
A l’appui de cette demande, tu évoques un certain nombre de faits, que tu qualifies « d’inédits et gravissimes », notamment le report du 4ème congrès ordinaire, la fermeture provisoire du siège du  Parti, des menaces dont auraient été victimes le Président du Congrès et des membres du Comité d’Organisation.
 Il est bon de préciser que le congrès du FPI a été reporté par une ordonnance (n°3682/2014) du Président du Tribunal de Première Instance Abidjan-Plateau, « et ce, dans l’attente du jugement à intervenir sur le fond, relativement à l’action en annulation de la décision n°2014/002/FPI/CC rendue le 25 novembre 2014 ».
La décision incriminée est celle du Comité de Contrôle, prise en violation flagrante des textes du parti et au mépris des principes élémentaires du droit.
Cette décision de justice qui s’impose à tous, a été notifiée au Parti et au Président du Congrès.
Il est donc erroné de dire que le 4ème congrès du parti, initialement prévu du 11 au 14 décembre 2014, « a été  reporté de façon unilatérale par [mes] soins sans l’avis du Secrétariat Général, ni du Comité Centra l».
S’agissant de la fermeture provisoire du siège du parti, chacun doit comprendre qu’en tant que Président du Parti, j’ai la pleine responsabilité de son administration et de la préservation de ses intérêts matériels et moraux. C’est donc en toute conscience, qu’au regard du parti, et à l’organisation du congrès dans un contexte de forte tension, j’ai décidé de la fermeture provisoire du siège du parti, du jeudi 11 au lundi 15 décembre 2014 inclus. Cette décision a été appliquée sans incident, les militants du parti en ayant noté le bien-fondé.
Les forces de l’ordre n’ont pas « assiégé » le QG comme le Comité de Contrôle tente de le faire croire, mais y ont été déployées à ma demande pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Elles se sont acquittées de leur mission de façon républicaine. Ni le vice-président chargé des questions de sécurité au sein du parti, ni la Secrétaire Générale, ni le Secrétaire National chargé de l‘Administration du parti, n’ont enregistré de plaintes, ou fait de constat de menaces contre des militants du parti.
Au total, les faits évoqués par le Comité de Contrôle sont plutôt les conséquences directes des graves manquements dont il n’a cessé de se rendre coupable depuis qu’il a décidé d’abandonner sa position et sa mission de sentinelle des textes fondamentaux du parti, et d’instrumentaliser ses compétences juridiques pour combattre le Président du parti et sa démarche politique.
Au-delà de ces précisons, je voudrais te faire noter, Camarade Président du Comité de Contrôle, comme j’ai eu  à le faire remarquer à l’occasion d’une précédente demande de cette nature du comité contrôle, que le Comité Central est certes présidé par le Président du Parti, mais  sa convocation relève de la compétence du Secrétariat Général (article 37 alinéa 1 des statuts).
La demande du Comité de Contrôle doit donc être soumise au préalable au Secrétariat Général.
La dernière correspondance du Comité de Contrôle m’étant parvenue par exploit d’huissier le jeudi 18 décembre 2014 à 15 H 32 mn, j’ai le regret de te faire connaitre, Camarade Président du Comité de Contrôle, l’impossibilité de réunir le Comité Central  le mardi 23 décembre 2014 à 10 heures comme « exigé » par le comité de Contrôle.
Au demeurant, il convient de porter à la connaissance du comité de Contrôle, que le procès en Assises dans lequel sont impliqués de nombreux dirigeants du parti, dont le Président du parti, s’ouvre le vendredi 26 décembre 2014.
En conséquence,  je propose que la date de tenue d’un éventuel Comité Central extraordinaire soit décidée d’un commun accord, en tenant compte du calendrier des Assises.
Reçois, cher  Camarade, mes salutations militantes et l’expression de ma considération distinguée.
Pascal Affi N’Guessan
]]>
http://nouveaucourrier.net/demande-dorganisation-dun-comite-central-extraordinaire-voici-la-lettre-daffi-nguessan-a-hubert-oulaye/feed/ 0
Cour pénale internationale : Bensouda veut joindre les affaires Gbagbo et Blé Goudé http://nouveaucourrier.net/cour-penale-internationale-bensouda-veut-joindre-les-affaires-gbagbo-et-ble-goude/ http://nouveaucourrier.net/cour-penale-internationale-bensouda-veut-joindre-les-affaires-gbagbo-et-ble-goude/#comments Tue, 23 Dec 2014 20:55:11 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9965
fatou bensouda
Partisan du moindre effort, et toujours obstiné à user de manœuvres dilatoires pour éluder les questions de fond, le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, a déposé hier une requête auprès de la Chambre de première instance I afin d’obtenir la jonction des affaires Gbagbo et Blé Goudé. C’est ce que nous apprend un communiqué de l’institution basée à La Haye publié hier. En clair, Bensouda veut avoir à gérer une seule affaire en lieu et place des deux dossiers distincts actuellement devant la Cour. Mais la Défense (la CPI ne précise pas s’il s’agit de la Défense de Gbagbo ou de Blé Goudé) a aussi déposé une requête afin que la Chambre de première instance se déclare « incompétente » pour statuer sur la demande de jonction des affaires Gbagbo et Blé Goudé présentée par le Procureur. Et dans l’hypothèse où la Chambre se déclarerait compétente, la défense souhaite que la date à partir de laquelle courent les délais fixés pour qu’elle puisse déposer une éventuelle réponse à la demande de jonction soit déterminée. « La Chambre de première instance I rendra une décision sur ces questions en temps voulu », mentionne le communiqué.
Anderson Diédri
]]>
http://nouveaucourrier.net/cour-penale-internationale-bensouda-veut-joindre-les-affaires-gbagbo-et-ble-goude/feed/ 0
Deux proches de Banny inculpés pour « enrichissement illicite » et déférés à la MACA http://nouveaucourrier.net/deux-proches-de-banny-inculpes-pour-enrichissement-illicite-et-deferes-a-la-maca/ http://nouveaucourrier.net/deux-proches-de-banny-inculpes-pour-enrichissement-illicite-et-deferes-a-la-maca/#comments Tue, 23 Dec 2014 19:07:52 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9963
Arthur Aloco, au sortir de la police économique.

Arthur Aloco, au sortir de la police économique.

Inculpés pour “enrichissement illicite’’, Sylvain Oka et Arthur Aloco, deux proches de l’ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, candidat déclaré à la présidentielle de 2015 contre l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara, ont été déférés mardi à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), a-t-on appris de source judiciaire.

Sylvain Oka et Arthur Aloco ont été placés sous mandat de dépôt après une audition quelques heures avant par un juge d’instruction au palais de justice d’Abidjan.

Arthur Aloco, ex-directeur général de l’agence des télécommunications de Côte d’Ivoire (ATCI), avait été convoqué lundi avec son épouse et deux autres personnes dont l’identité n’a pas été révélée, par la police économique, pour répondre aux soupçons d’ « enrichissement illicite » qui pèsent sur eux.

Vendredi, Sylvain Oka avait déjà été arrêté et placé en détention pour le même chef d’accusation.

Charles Konan Banny est allé outre les consignes du président de son parti, l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié, patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, majorité), en se déclarant le 10 décembre candidat à l’investiture de cette formation pour la présidentielle prévue en octobre 2015. M. Bédié, grand allié Alassane Ouattara, a déjà appelé à voter pour le président ivoirien, candidat à sa succession.

]]>
http://nouveaucourrier.net/deux-proches-de-banny-inculpes-pour-enrichissement-illicite-et-deferes-a-la-maca/feed/ 0
« Pont des riches » à Abidjan : le péage coûtera de 500 FCFA à 3000 FCFA http://nouveaucourrier.net/pont-des-riches-a-abidjan-le-peage-coutera-de-500-fcfa-a-3000-fcfa/ http://nouveaucourrier.net/pont-des-riches-a-abidjan-le-peage-coutera-de-500-fcfa-a-3000-fcfa/#comments Tue, 23 Dec 2014 18:11:13 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9960
Un pont qui n'est pas destiné à tout le monde.

Un pont qui n’est pas destiné à tout le monde.

Le ministre ivoirien des Infrastructures économiques Patrick Achi, a annoncé mardi les tarifs du péage du 3e pont d’Abidjan, dont les coûts vont de 500 à 3.000 Fcfa, lors d’une conférence de presse.

Le prix du péage a été fixé à 500 Fcfa pour les véhicules personnels et de tourisme, à 1.500 Fcfa pour ceux opérant dans le transport en commun et 3.000 Fcfa pour les poids lourds, a précisé Patrick Achi devant la presse.

II a indiqué que les paiements pouvaient se faire en espèce ou à partir du téléphone mobile, mais concernant les télécartes, les sociétés « MTN » et « Socoprim (concessionnaire) » auront la charge de la vente. « Les dommages causés par un tiers à cette infrastructure seront payés par les concernés », a affirmé M. Achi, rappelant que la concession du pont HKB attribuée à Socorpim, une filiale du groupe Bouygues, s’étendait sur 30 ans.

Pour sa part, le ministre ivoirien des Transports Gaoussou Touré, a relevé que « le prix du péage ne sera pas répercuté sur le transport », tout en rassurant les usagers qu’il n’y aura pas de hausse de coût du transport. Le pont HKB, portant le nom de l’ancien président Henri Konan Bédié, relie la commune de Marcory (Sud Abidjan) à la Riviera, un quartier de la commune huppée de Cocody. II a été inauguré, il y a une semaine, en présence de M. Bédié.

 

Abidjan compte deux ponts reliant le Sud et la Nord de la capitale économique ivoirienne, notamment les ponts Félix Houphouët-Boigny et De Gaulle.  « Aucun pont ne sera fermé pour que les automobilistes empruntent le pont HKB obligatoirement », a fait observer M. Achi.

 

Ouvert à la circulation des véhicules le dimanche, le pont HKB a enregistré au cours de cette première journée « une affluence de 50.000 véhicules », a souligné le ministre des Infrastructures économiques.

]]>
http://nouveaucourrier.net/pont-des-riches-a-abidjan-le-peage-coutera-de-500-fcfa-a-3000-fcfa/feed/ 0
Café: le prix bord champ fixé à 650 FCFA/kg pour la campagne 2015 en Côte d’Ivoire http://nouveaucourrier.net/cafe-le-prix-bord-champ-fixe-a-650-fcfakg-pour-la-campagne-2015-en-cote-divoire/ http://nouveaucourrier.net/cafe-le-prix-bord-champ-fixe-a-650-fcfakg-pour-la-campagne-2015-en-cote-divoire/#comments Tue, 23 Dec 2014 16:01:17 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9957
Bruno Koné

Bruno Koné ,porte parole du gouvernement

Le prix bord champ du café, denrée dont la Côte d’Ivoire est le troisième producteur africain, a été fixé à 650 FCFA/kg, contre 620 F pour l’exercice précédent, soit une hausse de 30 FCFA, a annoncé mardi, a annoncé mardi le porte-parole du gouvernement Bruno Koné, après un conseil des ministres à Abidjan.

 Le prix garanti aux producteurs (prix bord champ) sera de 650 FCFA/kg à partir de janvier 2015 pour le café séché, décortiqué et sans matières étrangères, a indiqué Bruno Koné.

La production nationale pour la campagne 2014 est estimée à 105.000 tonnes, contre 103.000 tonnes en 2013. Les autorités envisagent d’atteindre 106.000 tonnes pour la prochaine campagne (2015).

Les ressources procurées par le cacao avec le café participent à hauteur de 15% à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB), et représentent près de 40% des recettes d’exportation du pays. La Côte d’Ivoire est le troisième producteur africain de café derrière l’Ethiopie et l’Ouganda.

Alerte Info

 

]]>
http://nouveaucourrier.net/cafe-le-prix-bord-champ-fixe-a-650-fcfakg-pour-la-campagne-2015-en-cote-divoire/feed/ 0
Mali: Adoption deux projets de loi pour améliorer « la capacité opérationnelle » de l’armée (Pdce) http://nouveaucourrier.net/mali-adoption-deux-projets-de-loi-pour-ameliorer-la-capacite-operationnelle-de-larmee-pdce/ http://nouveaucourrier.net/mali-adoption-deux-projets-de-loi-pour-ameliorer-la-capacite-operationnelle-de-larmee-pdce/#comments Tue, 23 Dec 2014 14:13:12 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9954
Militaires maliens (photo d'archives)

Militaires maliens (photo d’archives)

La présidence malienne a annoncé mardi l’adoption par le Conseil supérieur de la Défense de deux projets de loi visant une « amélioration de la capacité opérationnelle des combattants » de l’armée sur cinq ans, selon une note transmise à ALERTE INFO.

« Ce programme quinquennal (2015-2020) vise à permettre aux Forces Armées d’acquérir des capacités leur permettant d’exécuter pleinement leurs missions » par une « amélioration de la capacité opérationnelle des unités combattantes, un soutien logistique (ainsi qu’un) appui à la mobilité et contre mobilité », évoque le communiqué.

D’un montant partiel estimé à « 514,6 milliards francs CFA », selon la présidence du Mali,  l’exécution des deux projets de loi (avant-projet de Politique de Défense et de Sécurité Nationale et avant-projet de loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM) 2015-2019), sera « annuellement » suivi.

« Une session du Conseil Supérieur de la Défense Nationale sera annuellement tenue pour connaître des avancées dans la mise en œuvre de la réforme », conclut le document.

 Alerte Info

]]> http://nouveaucourrier.net/mali-adoption-deux-projets-de-loi-pour-ameliorer-la-capacite-operationnelle-de-larmee-pdce/feed/ 0 Un passager d’un minicar tué et 10 autres blessés dans un accident de la route au nord d’Abidjan http://nouveaucourrier.net/un-passager-dun-minicar-tue-et-10-autres-blesses-dans-un-accident-de-la-route-au-nord-dabidjan/ http://nouveaucourrier.net/un-passager-dun-minicar-tue-et-10-autres-blesses-dans-un-accident-de-la-route-au-nord-dabidjan/#comments Tue, 23 Dec 2014 13:36:22 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9951

pic1419341035

Un passager d’un minicar appelé communément « gbaka » a été tué et dix autres blessés après que le véhicule s’est renversé sur la voie express d’Abobo, au nord d’Abidjan, a appris ALERTE INFO auprès du Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM).

L’accident s’est produit vers 09H42 GMT en face de Coco Service, une entreprise agroalimentaire, ont précisé les secours, ajoutant que les blessés ont été évacués à l’Hopital général d’Abobo.

Début décembre, un accident similaire s’est produit sur la même voie faisant 12 victimes dont 2 personnes tuées.

Alerte Info

]]>
http://nouveaucourrier.net/un-passager-dun-minicar-tue-et-10-autres-blesses-dans-un-accident-de-la-route-au-nord-dabidjan/feed/ 0
CAN 2015: La Fédération ivoirienne rejette de nouveau le budget de 310 M FCFA alloué par le gvt http://nouveaucourrier.net/can-2015-la-federation-ivoirienne-rejette-de-nouveau-le-budget-de-310-m-fcfa-alloue-par-le-gvt/ http://nouveaucourrier.net/can-2015-la-federation-ivoirienne-rejette-de-nouveau-le-budget-de-310-m-fcfa-alloue-par-le-gvt/#comments Tue, 23 Dec 2014 12:10:34 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9948

 

Sory Diabaté, 1er vice président de la FIF

Sory Diabaté, 1er vice président de la FIF

La Fédération ivoirienne de football (FIF) a rejeté lundi de nouveau le budget de 310 millions FCFA alloué par le gouvernement pour la participation des Eléphants à la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2015), qui démarre le 18 janvier en Guinée Equatoriale.

“Nous ne pouvons pas aller à la CAN avec 310 millions FCFA. Nous avons transmis et justifié nos dépenses“, a martelé le 1er vice président de la FIF, Sory Diabaté, à une conférence de presse, au siège de l’Institution, à Treichville (sud).

A 27 jours de l’entame de la CAN 2015, la Côte d’Ivoire est confrontée à un problème de budget. Le ministre des Sports Alain Lobognon, qui accuse la FIF de  mauvaise gestion, est disposé à verser 310 millions FCFA sur un budget prévisionnel de 3,5 milliards FCFA présenté.

“La fédération ne dilapide pas les deniers publics. Ce que nous demandons reflète la réalité des besoins. S’il y a d’autres moyens de revoir, nous le laissons à l’appréciation du ministère“, a poursuivi M. Diabaté.

Le Vice président a assuré que les membres de la fédération font du “bénévolat“ et que la FIF n’a aucun problème avec le ministre des Sports Alain Lobognon.

M. Diabaté estime que la réduction du budget ne saurait être liée aux échecs successifs des Eléphants aux joutes continentales et internationales. “Chaque échec est une expérience et c’est à force de travailler qu’on finit par réussir“, a-t-il dit.

Pour rappel, le budget de la CAN 2013 est estimé à 2,713 milliards FCFA. La Côte d’Ivoire avait échoué en quart de finale après une défaite (1-2) contre le Nigéria, vainqueur de la compétition.

Les Eléphants de Côte d’Ivoire démarrent leur préparation le 05 janvier 2015 avec deux matches amicaux contre la Nigéria et le Ghana à Abu Dhabi aux Émirats arabes unis.

Logés dans la poule C en compagnie du Cameroun, du Mali et de la Guinée à la CAN 2015, les Eléphants ont perdu trois places au classement FIFA de décembre, passant de la 24e à la 28e place.

Alerte Info

]]>
http://nouveaucourrier.net/can-2015-la-federation-ivoirienne-rejette-de-nouveau-le-budget-de-310-m-fcfa-alloue-par-le-gvt/feed/ 0
Abidjan: Le parti de Ouattara désavoue les manifestants au domicile de l’ex-Premier ministre Banny http://nouveaucourrier.net/abidjan-le-parti-de-ouattara-desavoue-les-manifestants-au-domicile-de-lex-premier-ministre-banny/ http://nouveaucourrier.net/abidjan-le-parti-de-ouattara-desavoue-les-manifestants-au-domicile-de-lex-premier-ministre-banny/#comments Tue, 23 Dec 2014 08:10:39 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9945

 

 (Ph: Zoumana Samassi)

(Ph: Zoumana Samassi)

Le Rassemblement des républicains (RDR), le  parti du président ivoirien Alassane Ouattara, a affirmé lundi ne pas se reconnaitre dans les manifestations « d’individus », se réclamant de cette formation politique, devant le domicile de l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny, candidat à la présidentielle 2015.

« Le RDR informe toute la classe politique ivoirienne ainsi que la société civile qu’il n’est ni de près ni de loin concerné par ce type d’agissements qui rappellent des douloureux récents souvenirs et demande que leurs auteurs soient clairement identifiés en vue de situer leurs responsabilités’’, a déclaré son porte- parole Joël N’Guessan, dans un communiqué.

Les manifestants se sont rendus lundi vers 10H00GMT au domicile de l’ex- Premier ministre pour disent-ils réclamer les 16 milliards  FCFA octroyés à la CDVR, Commission chargée de conduire la réconciliation en Côte d’Ivoire, dont Charles Konan Banny était le président.

Cet évènement intervient deux jours après l’annonce de la candidature aux prochaines élections présidentielles de l’ex-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de l’arrestation de deux de ses proches par la police économique pour ‘’enrichissement illicite’’.

Alerte Info

]]>
http://nouveaucourrier.net/abidjan-le-parti-de-ouattara-desavoue-les-manifestants-au-domicile-de-lex-premier-ministre-banny/feed/ 0
Le porte-parole de Banny dégaine contre Ouattara : «Notre pays n’en a donc pas fini avec le mensonge et la violence d’Etat» http://nouveaucourrier.net/sran-kouassi-repond-aux-tracasseries-contre-les-proches-de-banny-notre-pays-nen-a-donc-pas-fini-avec-le-mensonge-et-la-violence-detat/ http://nouveaucourrier.net/sran-kouassi-repond-aux-tracasseries-contre-les-proches-de-banny-notre-pays-nen-a-donc-pas-fini-avec-le-mensonge-et-la-violence-detat/#comments Mon, 22 Dec 2014 18:58:16 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9938
Franck Sran Kouassi.

Franck Sran Kouassi.

Des proches du premier ministre Charles Konan Banny sont dans le viseur de la police économique qui subitement a décidé d’ouvrir des enquêtes sur eux. L’un deux est même déjà aux arrêts. Ces faits interviennent une semaine après le dépôt de la candidature de Banny à l’investiture du PDCI pour la présidentielle 2015. De laisser penser à l’opinion qu’il y a anguille sous roche. C’est en tout cas le sentiment du porte-parole de Banny, Sran Kouassi.

Quels sont les proches de Banny qui sont inquiétés et pour quelles raisons ?

Si je m’en tiens aux informations avérées, MM. Arthur Kouassi Aloco, Sylvain Hoka et Léon Konan Koffi, trois des proches du premier ministre Charles Konan Banny sont objets de convocations policières depuis le milieu de la semaine dernière. À notre grand étonnement, M. Hoka Sylvain qui s’est immédiatement rendu auprès des autorités policières pour s’informer, a été retenu comme un vulgaire voyou. Il est donc détenu à la police économique, dans des conditions que nous ignorons. Aux motifs suivants : blanchiment d’argent, enrichissement illicite et détournements de deniers publics !

M. Aloco Arthur Kouassi empêché au moment du lancement de ces procédures, se présentera à la police économique, ce lundi, accompagné de son conseil. M. Leon Konan Koffi,  retenu hors du pays pour des raisons professionnelles,  se
présentera lui aussi et dès que possible aux autorités policières ! Tous ces responsables, honnêtes hommes de devoir, dignes chefs de familles n’ont absolument rien à se reprocher et naturellement, ils ne se reconnaissent dans aucune de ces accusations insolites et inédites en Côte d’Ivoire ! Au surplus, ils n’ont aucun doute que ce qui leur arrive est sinon une grossière erreur, du moins une plaisanterie de mauvais goût !

Quels commentaires faites-vous de ces convocations par la Police économique ?

D’abord la nature de ces convocations est surprenante. Ensuite, elles sont lancées à un moment qui n’est pas anodin, c’est-à-dire, la semaine après le dépôt de l’acte d’intention de candidature à la présidentielle de 2015 de M. Charles Konan Banny. Enfin, ces convocations  visent l’entourage d’un homme qui est depuis longtemps perçu comme l’adversaire qu’on redoute. Donc ces convocations fonctionnent indubitablement comme une intimidation, des tracasseries, voire des menaces pour décourager les ambitions de M. Charles Konan Banny.

En cela, elles constituent une dérive inacceptable ! Et encore une fois, ce harcèlement porte la marque de la violence exercée par les instruments de la République, la police  en l’espèce ! A l’évidence, notre pays n’en a donc pas fini avec l’arbitraire, le mensonge et la violence d’Etat. Ce n’est pas un bon signe. En tout état de cause, Ces pratiques indignes, donnent une idée du niveau de démocratie, des droits et libertés en Côte
d’Ivoire !

Êtes-vous d’avis avec ceux qui pensent ces convocations ont un lien avec le dépôt de la candidature de Banny pour être le candidat du Pdci à la présidentielle de 2015 ?

 Comment pouvait-il en être autrement ? En tous cas, si ce n’était pas le but, alors ces procédures auront réussi l’exploit de nous le faire penser ! Et c’est une alerte dramatique pour notre pays qui s’échine à sortir de la plus grave crise de son histoire, c’est  une alerte dramatique pour la démocratie !
Propos recueillis par Gérard Koné

]]> http://nouveaucourrier.net/sran-kouassi-repond-aux-tracasseries-contre-les-proches-de-banny-notre-pays-nen-a-donc-pas-fini-avec-le-mensonge-et-la-violence-detat/feed/ 0