Le Nouveau Courrier http://nouveaucourrier.net La passion de l'info, le sens de l'histoire Thu, 18 Dec 2014 20:10:03 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.0.1 Présidence FPI : le verdict du recours de Affi contre la candidature de Gbagbo renvoyé au 26 décembre http://nouveaucourrier.net/presidence-fpi-le-verdict-du-recours-de-affi-contre-la-candidature-de-gbagbo-renvoye-au-26-decembre/ http://nouveaucourrier.net/presidence-fpi-le-verdict-du-recours-de-affi-contre-la-candidature-de-gbagbo-renvoye-au-26-decembre/#comments Thu, 18 Dec 2014 20:10:03 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9878
Le Palais de Justice d'Abidjan.

Le Palais de Justice d’Abidjan.

La justice ivoirienne a renvoyé jeudi au 26 décembre le verdict du recours de Pascal Affi N’guessan, candidat à la présidence du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), contre la candidature de son challenger, l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo, selon un cadre du parti. Le juge a estimé que “le dossier n’est pas en état“. “Les pièces administratives fournies ne permettent pas de rendre une décision“, a confié un cadre du parti à ALERTE INFO.

Fin novembre, le leader du FPI, Pascal Affi N’guessan, en poste depuis 2001, avait déposé un recours auprès du comité de contrôle, la structure chargée au sein du parti d’enregistrer et de valider les candidatures. L’élection du nouveau président du parti devrait opposer l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, incarcéré depuis trois ans à La Haye et Pascal Affi N’guessan, à l’occasion du 4ème congrès ordinaire du parti, initialement prévu du 11 au 14 décembre.

Mercredi, la justice a débouté le président du comité d’organisation du congrès Sébastien Danon Djédjé, dans le procès en référé intenté contre le leader du FPI, en confirmant le report du 4e congrès. Le juge s’étant fondé sur une requête en « annulation du congrès », introduite auprès du tribunal par le Président de la principale formation de l’opposition. La tension est montée d’un cran au sein du parti après l’annonce de la candidature de M. Affi N’guessan. Le leader du FPI estime que la candidature par procuration de Laurent Gbagbo à la direction du FPI n’emporte pas l’adhésion de l’ex-chef de l’Etat.

Alerte Info

 

]]>
http://nouveaucourrier.net/presidence-fpi-le-verdict-du-recours-de-affi-contre-la-candidature-de-gbagbo-renvoye-au-26-decembre/feed/ 0
Le ministre ivoirien du Budget remet une « feuille de route » aux dirigeants de sociétés publiques http://nouveaucourrier.net/le-ministre-ivoirien-du-budget-remet-une-feuille-de-route-aux-dirigeants-de-societes-publiques/ http://nouveaucourrier.net/le-ministre-ivoirien-du-budget-remet-une-feuille-de-route-aux-dirigeants-de-societes-publiques/#comments Thu, 18 Dec 2014 14:55:25 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9871 Abdourahmane Cissé, ministre du Budget

Abdourahmane Cissé, ministre du Budget

Le ministre ivoirien du Budget Abdourahmane Cissé a remis jeudi « une feuille de route » aux dirigeants de sociétés d’Etat en vue de « renforcer les principes de gouvernance des entreprises publiques », lors d’une rencontre à son Cabinet.

Cette feuille de route vise également à « porter le secteur para public vers plus d’efficience et de transparence », a dit M. Cissé aux Présidents de conseil d’administration et directeurs généraux des sociétés d’Etat.

II a recommandé que les entreprises ayant des filiales élaborent à compter de l’exercice 2015 des « comptes consolidés », avant de demander qu’il lui soit soumis pour « approbation » toutes « les opérations d’emprunts » des sociétés d’Etat.

Pour un « meilleur suivi du pilotage des performances » de ces entreprises, M. Cissé a souhaité que les dirigeants sociaux produisent un « rapport annuel de gouvernance à compter de l’exercice 2014″, qui devra comporter les honoraires, les commissions, les dons, les marchés passés et les emprunts contractés.

Les administrateurs de ces sociétés publiques devront désormais « transmettre trimestriellement » à la Direction des participations et de la privatisation (DPP) les principaux indicateurs financiers de leurs entreprises.

L’Etat ivoirien détient des participations dans 80 sociétés dont 28 sociétés d’Etat et 52 entreprises publiques.

Alerte Info

]]>
http://nouveaucourrier.net/le-ministre-ivoirien-du-budget-remet-une-feuille-de-route-aux-dirigeants-de-societes-publiques/feed/ 0
Info prix et actu sur les produits vivriers: Orange lance le service NP Agri sms 7818 http://nouveaucourrier.net/info-prix-et-actu-sur-les-produits-vivriers-orange-lance-le-service-np-agri-sms-7818/ http://nouveaucourrier.net/info-prix-et-actu-sur-les-produits-vivriers-orange-lance-le-service-np-agri-sms-7818/#comments Thu, 18 Dec 2014 14:38:54 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9868 Orange donne les prix des produits vivriers par SMS

L’opérateur de téléphonie Orange Côte d’Ivoire s’est associé à la rencontre entre la direction de l’OCPV et les acteurs du vivrier pour leur  présenter son nouveau service baptisé NP Agri sms 7818. C’est un système d’information (via souscription par sms au 7818) qui donne chaque semaine  les prix, les tendances et toutes les informations relatives aux produits vivriers de chacune des 12  régions du pays et facturé à 258f CFA par région sélectionnée et valable  pour 3 mois.

Caroline Cameleonte, directrice de Rongead (une ong  impliquée dans le vivrier et partenaire  de l’opérateur sur cette offre) a dit que c’est une solution pratique pour les commerçants et même pour les particuliers. Elle leur permettra  de connaitre où et à combien se négocie  à un moment donné un produit : l’oignon, l’igname, le maïs, la banane, la graine, le piment, etc. Un  projet «  plus approprié aux agriculteurs qui n’ont pas d’ordinateur », a-t-elle noté. Possibilité est de s’abonner pour plusieurs régions à la fois.
 F-HM
]]>
http://nouveaucourrier.net/info-prix-et-actu-sur-les-produits-vivriers-orange-lance-le-service-np-agri-sms-7818/feed/ 0
Michel Gbagbo à Ouattara : « Votre régime se rend coupable de tortures ! » [tribune] http://nouveaucourrier.net/martyre-des-prisonniers-politiques-les-verites-de-michel-gbagbo-a-ouattara/ http://nouveaucourrier.net/martyre-des-prisonniers-politiques-les-verites-de-michel-gbagbo-a-ouattara/#comments Thu, 18 Dec 2014 14:30:31 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9863 Michel Gbabgo

Michel Gbagbo

Le 1er septembre 2014, les prisonniers d’opinion, sans jugement depuis trois ans, ont entamé une grève de la faim.

Ils veulent être libérés ou jugés. M. Soro Guillaume nous dit : « que le FPI entre au Gouvernement et les prisonniers seront libérés ». Je dénonce ce chantage ! Et je dénonce les violations systématiques des droits humains en Côte d’Ivoire. Le Gouvernement de M. Ouattara se rend en effet coupable de  : tortures, détentions illégales, chantage, arrestations abusives sur la base de l’appartenance ethnique et/ou religieuse, occupation de domiciles, de plantations, utilisation de forces armées parallèles etc.

Cela doit cesser ! Les droits civiques sont suspendus en Côte d’Ivoire. De la part d’un ancien fonctionnaire du FMI, l’on attendait mieux ! Les prisonniers eux-mêmes sont traités comme du bétail. Pourquoi les punition pour leur ethnie ou leur religion  ? Je dénonce les restrictions d’accès à la nourriture, l’absence de soins médicaux, la limitation des visites familiales, le blocage de leur salaire, l’absence de procédure judiciaire, les difficultés d’accès aux avocats, ainsi que les violences physiques et morales dont ils sont victimes.

Oui, la Côte d’Ivoire est devenu un vaste centre pénitentiaire où règnent la pauvreté et la barbarie. Jusqu’à quand ? Pour ma part, je ne changerai ni d’ethnie, ni de religion, ni de parti politique, quelque soient les menaces de ce Gouvernement brutal qui agit sans aucun sens de l’Etat. Déjà deux morts parmi les prisonniers, le 4 septembre 2014 ! Il s’agit de nos frères Abé Money et Yapi Kouassi Gosselin. Les circonstances de leur mort restent à ce jour à élucider. Un troisième décès, le 15 Novembre 2014, en la personne d’Assemien Martin, vient alourdir ce bilan. Qu’en dit le Procureur de la République, Mr Adou Christophe, si prompt à déclamer sur le déploiement des ailes de la Justice ?

L’enfermement abusif est-il devenu, avec la complicité de certains magistrats, un lent moyen d’assassinat des opposants supposés ? A ce jour, 148 grévistes se trouvent en soins intensifs à l’infirmerie de la Maca (Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan). Quatre viennent de frôler la mort, dans des CHU après avoir été enchaînés comme des bêtes aux pieds de lits. Et d’avoir subis le refus de certains médecins de les soigner. La mauvaise politique de M. Ouattara a ainsi réussi à contaminer, comme une lèpre, même le milieu Le dossier des détenus d’opinion illustre la situation de déliquescence de l’Etat en Côte d’Ivoire depuis 2011 ! La prison et la Kalachnikov sont devenues les moyens de régulation d’un Gouvernement effrayé par le peuple et qui se raccroche à la terreur  comme bouée de sauvetage ! Ce dossier nous concerne.

Devant l’immobilisme des autorités du moment, j’interpelle la communauté nationale et internationale : les atrocités et la violation systématique des droits élémentaires du citoyen en Côte d’Ivoire et l’incapacité de ce Gouvernement en manque de légitimité à assumer la sécurité pour tous pourraient constituer à terme une menace pour la paix en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. Et je demande aux forces vives de la nation ainsi qu’au FPI, de se mobiliser ! Pas se prostituer, mais de se mobiliser en allant dans le sens de l’Histoire.

Ce dossier doit constituer une priorité ! Le 5 Aout 2013, le Président du Front Populaire Ivoirien a été libéré provisoirement avec 13 autres cadres du parti. Les 481 détenus officiels estiment qu’ils ont aussi droit à la liberté provisoire ! A la liberté tout court ! Et j’appelle tous les candidats aux futures élections présidentielles à se prononcer clairement sur la question : Oui ou non vont-ils œuvrer avec nous à apporter la liberté aux Ivoiriens ? Quiconque ne veut pas travailler à ces libérations ne nous intéresse pas ! Je considère M. Alassane Ouattara comme responsable du sort de tous les enfants de Côte d’Ivoire victimes de ses turpitudes.

Plutôt que d’être autiste, il devrait écouter un peuple qui souffre de misère et de maltraitances. Et je dénonce sa duplicité : Ses promesses jamais tenues, sa gestion patrimonialiste des ressources publiques, sa mainmise sur la justice, la violence et la brutalité de ses méthodes feront de lui « la honte de sa génération » ! Il faut que tous les détenus d’opinion soient libérés et qu’un véritable projet de réconciliation soit mené pour sauver la Côte d’Ivoire, en y incluant les rebelles, ses alliés.
Michel K. Gbagbo
]]>
http://nouveaucourrier.net/martyre-des-prisonniers-politiques-les-verites-de-michel-gbagbo-a-ouattara/feed/ 0
Campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées, Raymonde Goudou : «Le paludisme représente un tiers des décès hospitaliers» http://nouveaucourrier.net/campagne-de-distribution-gratuite-de-moustiquaires-impregnees-raymonde-goudou-le-paludisme-represente-un-tiers-des-deces-hospitaliers/ http://nouveaucourrier.net/campagne-de-distribution-gratuite-de-moustiquaires-impregnees-raymonde-goudou-le-paludisme-represente-un-tiers-des-deces-hospitaliers/#comments Thu, 18 Dec 2014 13:21:51 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9860 raymonde goudou coffie

Raymonde coffie Goudou

 

Afin de protéger l’ensemble de la population  ivoirienne contre le paludisme,  la ministre Raymonde Goudou Coffie de la Santé et de la Lutte contre le SIDA a procédé au lancement officiel de la deuxième campagne nationale de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action. C’était le mercredi 10 décembre dernier au quartier Dioulabougou à Yamoussoukro en présence des acteurs et partenaires du monde de la santé, les autorités administratives et politiques de la ville et de nombreuses populations.

Ce sont au total 13 millions de moustiquaires qui seront distribuées sur tout le territoire national à raison d’une moustiquaire pour deux personnes. Selon le ministre, le paludisme constitue un véritable problème de santé publique dans le monde et particulièrement en Côte d’Ivoire au regard de sa fréquence, sa gravité et ses conséquences socio-économiques importantes. « Cette affection représente en effet dans notre pays 43% des motifs de consultation dans les formations sanitaires et un tiers des décès hospitaliers » a déclaré le ministre. Qui a laissé entendre ‘’qu’en dépit des avancées dans la lutte contre la maladie la Côte d’Ivoire reste de loin, l’un des pays les plus touchés dans le monde puisque ce sont 25% des revenus des familles qui sont, chaque année, consacrés à la prévention et au traitement du paludisme.

‘‘C’est donc à juste titre que cette campagne s’ouvre pour une couverture universelle de l’ensemble des ménages. Selon le Ministre elle répond au souci de ‘’consolider les progrès réalisés et d’accélérer la lutte contre cette affection qui impose de s’investir davantage dans la lutte pour un avenir sans décès dû au paludisme en Côte d’Ivoire.’’

De l’avis du ministre le paludisme ne peut être éradiqué dans notre pays que si les populations adhèrent aux actions d’assainissement et de gestion de leur cadre de vie. C’est pourquoi Raymonde Goudou Coffie les a invitées  à lutter contre les eaux stagnantes, à débarrasser et à curer les caniveaux qui sont sources privilégiées de développement des larves. Le Ministre a dit compter sur la détermination de chacun des ivoiriens à œuvrer pour donner la chance à la Côte d’Ivoire d’être débarrassée de cette maladie.

Quant à Adèle Khurd, représentant l’Unicef elle a exprimé l’assurance de sa structure à continuer d’apporter son soutien à la Côte d’Ivoire dans cette lutte contre le paludisme. Sonia Florice, représentant le fonds mondial qui a offert à la Côte d’Ivoire environ 29 milliards FCFA pour la mise à disposition de 12 800 000 moustiquaires  pour cette campagne a pour sa part révélé la faiblesse de l’utilisation de la moustiquaire en Côte d’Ivoire.

Tout en félicitant le programme national de lutte contre cette maladie à bien coordonner ses efforts afin que la distribution dans les 53 districts restants soit effective avant la fin de l’année. Non sans réitérer l’engagement de sa structure à financer les actions en faveur de la lutte contre cette infection dans notre pays. La cérémonie a pris fin par la remise symbolique de moustiquaires imprégnées par le Ministre à cinq ménages.
Pokou Cédric N’zué
]]>
http://nouveaucourrier.net/campagne-de-distribution-gratuite-de-moustiquaires-impregnees-raymonde-goudou-le-paludisme-represente-un-tiers-des-deces-hospitaliers/feed/ 0
Après 40 ans au service de la RTI: Pol Dokoui crée une radio depuis l’exil http://nouveaucourrier.net/apres-40-ans-au-service-de-la-rti-pol-dokoui-cree-une-radio-depuis-lexil/ http://nouveaucourrier.net/apres-40-ans-au-service-de-la-rti-pol-dokoui-cree-une-radio-depuis-lexil/#comments Thu, 18 Dec 2014 12:59:27 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9857 Pol Dokoui annone son retour avec « poldokoui.com », une web radio qui, vu l’expérience de son promoteur, tirera à coup sûr son épingle du jeu. Le Nouveau Courrier a cherché à en savoir plus sur les motivations de Pol Dokoui à travers cet entretien qu’il a bien voulu lui accorder en exclusivité.

Après 40 ans au service de la RTI

Paul Dokui (archive)

Pourquoi une radio en ligne et pas une radio FM par exemple puisque dans cet environnement que vous êtes connu ?
Parce que ce genre de radios ne requiert pas une autorisation préalable des autorités. Et son champ d’émission est plus large. On a par exemple des « followers » (internautes – auditeurs) partout dans le monde.
Quelle est donc votre cible et votre ligne éditoriale ?
Comme je l’ai laissé sous-entendre, notre radio s’adresse au monde entier. Pour ce qui concerne la ligne éditoriale, nous avons décidé de soutenir la démocratie et la promotion des valeurs africaines.
Soyez plus précis…
L’Afrique est souvent présentée par les médias occidentaux sous des prismes faux et déséquilibrés. La radio « poldokoui.com » se veut plus crédible.
Comment s’exécute votre grille des programmes ?
Nous respectons les missions traditionnelles des médias, à savoir l’information, l’éducation et le divertissement.
Et comment traitez-vous la politique ?
Nous exposons les faits. Nous faisons parfois des commentaires. Mais quand il nous arrive d’en faire, c’est avec beaucoup d’attention et d’honnêteté intellectuelle. Sinon nous risquons de perdre des auditeurs qui ne partagent pas forcément notre vision. Par contre, les invités répondent comme ils veulent.
Comment se fait la gestion quotidienne de l’antenne ?
Nous fonctionnons en journées radiophoniques dans le cadre de programmes hebdomadaires. Les émissions conservent leurs horaires et titres, mais avec un contenu différent chaque semaine.
Et en cas d’évènements exceptionnels que faites-vous ?
Tout cela est prévu. Dans ce cas-là, nous adaptons la grille à l’évènement concerné.
Au pays, on vous savait très proche du président Gbagbo. Cette proximité n’impacte pas votre grille ?
Il m’arrive à titre personnel de parler du sort de mon ami Gbagbo à la CPI. Mais jamais à l’antenne. Car nous respectons notre ligne éditoriale qui nous impose un traitement équilibré des informations. Nous tenons à notre crédibilité.
Comment traitez-vous alors la vie sociopolitique ivoirienne avec ses remous récurrents dans tous les camps ?
Nous privilégions les faits. Par exemple, pour le congrès 2014 du FPI, nous donnons la parole aux animateurs de la campagne de chaque candidat. C’est ainsi que nous avons couvert la cérémonie de lancement de la campagne du candidat Gbagbo tout comme la conférence de presse du candidat Affi.
Et comment vous traitez les informations relatives au RHDP ?
Comme je vous l’ai déjà répété, la radio « poldokoui.com » est ouverte à tous, pouvoir comme opposition des pays du continent. Pour la Côte d’Ivoire par exemple, j’ai demandé à des amis de dire au pouvoir RHDP en place actuellement au pays, que la radio « poldokoui.com » n’est pas créée pour faire de l’exclusion.  Nous pouvons échanger avec les autorités en place par skype sur les sujets qui leur tiennent à cœur.
Après 40 ans de radio, vous n’êtes pas fatigué ?
J’étais au collège quand j’écoutais Michel Ducker et il y a des dizaines d’années que je suis l’émission « Enquêtes Impossibles ». Dans notre secteur, on ne devrait pas aller à la retraite comme un agent de la fonction publique. La radio n’est pas un exercice physique qui  épuise le corps. Dans les pays développés, ce sont généralement les unités de production privées qui alimentent les grilles des chaînes. Et quand l’émission du producteur privé marche et que la chaîne a du succès, elle conserve le producteur-présentateur, augmente sa rémunération et on croit que le producteur est un agent statutaire de la maison. Mieux, le producteur dépose et protège son produit aux structures de protection de la création intellectuelle. Enfin, en ce qui concerne mon esprit de créativité n’étant pas encore entamé, je n’arrive pas à abandonner l’environnement de la radio. D’où « poldokoui.com » et bientôt, un volet. E-formation et Solution Radio pour des radios d’excellence.
 Gilles Naismon
]]>
http://nouveaucourrier.net/apres-40-ans-au-service-de-la-rti-pol-dokoui-cree-une-radio-depuis-lexil/feed/ 0
Côte d’Ivoire : bref mouvement d’humeur des militaires dans une caserne à Abidjan http://nouveaucourrier.net/cote-divoire-bref-mouvement-dhumeur-des-militaires-dans-une-caserne-a-abidjan/ http://nouveaucourrier.net/cote-divoire-bref-mouvement-dhumeur-des-militaires-dans-une-caserne-a-abidjan/#comments Thu, 18 Dec 2014 10:53:29 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9854

Des militaires ivoiriens ont lancé jeudi matin un bref mouvement de protestation à Akouedo, la plus grande caserne d’Abidjan, pour réclamer le paiement d’arriérés de solde, a appris ALERTE INFO

Les protestataires, une vingtaine environ, ont erigé vers 07H00 GMT des barricades devant le nouveau camp d’Akouedo, sur la route de Bingerville (banlieue à l’est d’Abidjan) pour se faire entendre.

Mais assez rapidement, les militaires sont entrés dans les rangs après l’intervention du Centre de Coordination des Décisions Opérationnelles (CCDO), une unité d’élite de l’armée en charge de la lutte contre le grand banditisme.

A la mi-novembre, d’anciens rebelles intégrés à l’armée nationale, réclamant le paiement d’arriérés de solde, avaient lancé un mouvement de protestation à travers le pays.

Partie de Bouaké, deuxième ville du pays et autrefois capitale des rebelles, la protestation s’est rapidement répandue dans presque tout le pays.

mouvement d'humeur des militaires dans une caserne à Abidjan

Photo Imatin

]]>
http://nouveaucourrier.net/cote-divoire-bref-mouvement-dhumeur-des-militaires-dans-une-caserne-a-abidjan/feed/ 0
Au sommaire du Nouveau Courrier du 18 décembre 2014 http://nouveaucourrier.net/au-sommaire-du-nouveau-courrier-du-18-decembre-2014/ http://nouveaucourrier.net/au-sommaire-du-nouveau-courrier-du-18-decembre-2014/#comments Thu, 18 Dec 2014 03:38:51 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9851 UNE 1176Pourquoi la communauté internationale ne réclame-t-elle pas les dents de la panthère à tous ceux qui ont mangé la tête [chronique de Prao Yao Séraphin]

– Modernisation et extension du port d’Abidjan : la Chine octroie un prêt de 400 milliards de FCFA à la Côte d’Ivoire

– Il est déjà en campagne/Les ponts peuvent-ils sauver Ouattara ?

– A quelques heures d’une importante réunion/Bilé Bilé parle au Bureau politique du PDCI

– Affaire 16 milliards à Banny : la communication a minima du gouvernement

– Réclamée à La Haye : pourquoi Simone Gbagbo n’ira pas à la CPI

– Réconciliation nationale : Banny satisfait du travail accompli par la CDVR

– Suspension du Congrès du FPI : la justice déboute Dano Djédjé

– Affaire des déchets toxiques : l’absence de Gohourou Claude ajourne le verdict

– Martyre des prisonniers politiques : les vérités de Michel Gbagbo à Ouattara

– Après 40 ans au service de la RTI : Pol Dokoui crée une radio depuis l’exil

– La ministre de la Santé ivoirienne : « Le paludisme représente un tiers des décès hospitaliers »

]]>
http://nouveaucourrier.net/au-sommaire-du-nouveau-courrier-du-18-decembre-2014/feed/ 0
CPI/Simone Gbagbo : le régime Ouattara fait appel et demande la suspension de la procédure http://nouveaucourrier.net/cpisimone-gbagbo-le-regime-ouattara-fait-appel-et-demande-la-suspension-de-la-procedure/ http://nouveaucourrier.net/cpisimone-gbagbo-le-regime-ouattara-fait-appel-et-demande-la-suspension-de-la-procedure/#comments Wed, 17 Dec 2014 23:16:02 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9849
Danse de "sorciers" autour de Simone Gbagbo.

Danse de « sorciers » autour de Simone Gbagbo.

Le gouvernement ivoirien a décidé mercredi de faire appel de la décision de la Cour pénale internationale (CPI), de rejeter sa requête de juger l’ex-Première dame Simone Gbagbo sur son territoire, et a demandé la suspension de la procédure en cours, dans une note.

 « La République de Côte d’Ivoire entend user du droit que lui confère“ un article du Statut de Rome, “d’interjeter appel de la décision rendue par la Chambre préliminaire I (et) sollicitera également de la Chambre d’appel qu’elle ordonne l’effet suspensif de la procédure ici engagée », indique la note.

Le gouvernement ivoirien compte par ailleurs solliciter « un délai supplémentaire pour fournir le document qu’elle entend produire à l’appui de son appel », estimant que « les conditions d’invocation » de son droit de faire appel sont « remplies ».

Les autorités ivoiriennes estiment que Simone Gbagbo « constitue un rouage essentiel des crimes commis dans la période ayant suivi l’élection présidentielle » de 2010, du fait du « rôle central » qu’elle a tenu auprès de l’ancien président ivoirien.

“Renvoyer l’affaire Simone Gbagbo à La Haye créerait une incertitude très importante quant à la poursuite, au bon développement et à l’achèvement des procédures » à son encontre en Côte d’Ivoire,  mais aussi « d’autres personnes suspectées  d’avoir été associées aux crimes qui lui sont  reprochés », poursuit la note.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cpi depuis 2012 pour « crimes contre l’humanité », l’ex première Dame est détenue en Côte d’Ivoire depuis trois ans.

Le gouvernement ivoirien qui soutient que la justice du pays a « la capacité de juger » Mme Gbagbo, a soulevé une « exception d’irrecevabilité », évoquant des procédures sur le plan national contre elle.

Jeudi, la Cour pénale internationale a rejeté la requête de la Côte d’Ivoire et lui a rappelé son « obligation » de lui « remettre sans délai » l’ancienne première Dame.

Transférée à Abidjan le 1er décembre, Simone Gbagbo, l’épouse de Laurent Gbagbo incarcéré à La Haye, est en détention depuis 2011, année de la chute du régime de l’ex-président, à l’issue d’une crise postélectorale (2010-2011) qui a fait officiellement 3000 morts.

Avec Alerte Info

]]>
http://nouveaucourrier.net/cpisimone-gbagbo-le-regime-ouattara-fait-appel-et-demande-la-suspension-de-la-procedure/feed/ 0
Guerre interne au FPI : la justice ivoirienne a débouté Dano Djédjé, qui avait assigné Affi en référé http://nouveaucourrier.net/guerre-interne-au-fpi-la-justice-ivoirienne-a-deboute-dano-djedje-qui-avait-assigne-affi-en-refere/ http://nouveaucourrier.net/guerre-interne-au-fpi-la-justice-ivoirienne-a-deboute-dano-djedje-qui-avait-assigne-affi-en-refere/#comments Wed, 17 Dec 2014 14:40:11 +0000 http://nouveaucourrier.net/?p=9845
Le Palais de justice d'Abidjan.

Le Palais de justice d’Abidjan.

La justice ivoirienne a débouté, mercredi, les pro-Gbagbo représentés par Pr Dano Djédjé dans le procès en référé intenté contre Affi N’guessan en vue de faire annuler le report du 4è congrès ordinaire du Front populaire ivoirien (FPI). Ce congrès du FPI qui déchaîne les passions reste toujours reporté, selon la décision rendue par le président du Tribunal d’Abidjan-Plateau, le magistrat Hamed Souleymane Coulibaly.

La justice ivoirienne a ordonné la semaine dernière le report à une date ultérieure de ce congrès du FPI à la demande du Président du parti Pascal Affi N’guessan. M. Affi N’Guessan et Agnès Monnet, la porte-parole du parti, ont été assignés en référé par Pr Sébastien Dano Djédjé, le Président du Comité d’organisation du congrès qui entendait faire annuler le report de ces assises.

Laurent Gbagbo, actuellement, en détention à La Haye et Pascal Affi N’guessan, briguent la présidence du Front populaire ivoirien à l’occasion de ce 4ème congrès ordinaire initialement prévu, du 11 au 14 décembre dernier. Depuis la validation des candidatures de MM. Gbagbo et Affi par le Comité de contrôle du parti, la tension est montée d’un cran entre pro-Gbagbo et pro-Affi.

Affi N’guessan avait dit ‘’avoir saisi la justice pour une plainte contre X pour falsification de documents, report du congrès et invalidation de la décision du Comité de contrôle » qui a validé la candidature de Laurent Gbagbo. ‘’ Tant que la justice ne tranche pas sur ces questions, le congrès n’aura pas lieu » avait-il prévenu.

Par ailleurs M. Affi N’guessan a affirmé qu’il ‘’ira jusqu’au bout » dans la conquête de la présidence du FPI, estimant que ‘’Gbagbo a besoin » de lui.

‘’Je ne lâcherai pas et j’irai jusqu’au bout parce que Gbagbo a besoin de moi (…) ‘’, avait ajouté Pascal Affi N’guessan, relevant que ‘’le courrier de Gbagbo est une imitation mal maîtrisée ». ‘’Je maintiens ma candidature », avait encore insisté l’ancien premier ministre ivoirien.

Dans un message aux militants, à l’occasion du lancement de sa campagne pour la présidence du FPI le samedi 06 décembre dernier, Laurent Gbagbo a invité ceux qui contestent sa lettre notariée, à saisir la juridiction internationale de La Haye aux Pays-Bas où ‘’le droit sera dit ».

APA

]]> http://nouveaucourrier.net/guerre-interne-au-fpi-la-justice-ivoirienne-a-deboute-dano-djedje-qui-avait-assigne-affi-en-refere/feed/ 0